le blog des communistes et sympathisants de Ploemeur et Larmor-plage

fonction publique, grande mobilisation

Journée nationale de mobilisation de la fonction publique

Le service public est le cœur de la société de demain

Nous avons toutes et tous intérêt à des services publics développés, fournis par des agents bien formés et bien payés !

 Depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s'accumulent pour les agents de la fonction publique (gel de la valeur du point indice, retour à la journée de carence, menace de 120 000 suppressions d'emploi...Ces mesures vont dégrader le pouvoir d'achat de plus de 5,4 millions d’agents publics et fragiliser les services publics rendus aux usagers.

 Rendez-vous le mardi 10 octobre pour défendre la fonction publique !

     Lorient – maison des syndicats – Bd Cosmao-Dumanoir puis Sous-Préfecture

   10H30

 Unité !

Le fait que l'ensemble des syndicats soit tombé d'accord pour contrer ces mesures, faisant preuve d'une unité qui n'est pas automatique, montre que l'enjeu est important et clair pour la majorité des fonctionnaires de toute catégorie. D'autant que ces mesures sont de même inspiration que celles qui frappent les salariés du privé. La plupart des salariés prennent peu à peu conscience que la politique de Macron, qu'on y soit favorable ou pas, ne tiendra même pas ses promesses de développement économique.

 Le service public est l'avenir du monde

Les services publics, la Sécurité sociale, ne sont pas que l'héritage d'un passé encore récent. C'est le cœur de la société que nous voulons, d'une civilisation solidaire, et au lieu d'être dégradés par des politiques d'austérité, ils doivent être développés par l'argent disponible (voir notamment paradis fiscaux) pour permettre l'augmentation générale du niveau de santé, d'éducation, et accessoirement de toute activité économique.

 

Les communistes proposent

un service public du 21e siècle !

•   Remise en cause de l’austérité budg

 

fonction publique

étaire pour un nouveau développement des services publics avec abandon du pacte de stabilité et de tout dispositif visant l’austérité budgétaire ; fin de la baisse des dotations aux collectivités locales et moratoire sur les fermetures de services publics ; mobilisation pour de nouvelles recettes.

•   Renforcer le maillage des services publics, en particulier dans les territoires suburbains et ruraux. Agir pour leur réimplantation avec gestion démocratique et participative, associant direction, usagers, élus et représentants du personnel.

•   Plans d’investissement pour assurer l'ensemble de leurs missions, ce qui implique un plan de formation et de création de postes sous statut et la titularisation des personnels précaires exerçant dans les services pub

Posté par PCFPLOEMEUR à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ploemeur en débat sur Tébésud

Le débat de ce lundi sur tébésud peut-être visionné sur le site internet de la chaîne à l'adresse ci-dessous

http://www.tebesud.bzh/replay/369-le-debat-ploemeur/13280329

Réagissez

debat-ploemeurweb

Posté par PCFPLOEMEUR à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dans la rue, le 12 septembre !

1209

Posté par PCFPLOEMEUR à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Macron, les fainéants...sont dans la rue

LOI-TRAVAIL_20170909_0001

LOI-TRAVAIL_20170909_0002

LOI-TRAVAIL_20170909_0004

LOI-TRAVAIL_20170909_0003

Posté par PCFPLOEMEUR à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

réunion de rentrée

septembre 20171ex

Posté par PCFPLOEMEUR à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Macron satisfait les plus riches et s'en prend au plus grand nombre

apl

Aides au logement : Macron prend aux pauvres pour donner aux riches !

          ► Emmanuel Macron et son Gouvernement viennent de prendre la décision de réduire de 5€ toutes les aides au logement à compter du 1er octobre. 6,5 millions de foyers sont touchés, dont une majorité qui vit sous le seuil de pauvreté.

► Le Parti communiste français s'oppose avec fermeté à cette baisse des aides personnelles au logement et propose une politique de logement pour tous ambitieuse et solidaire.

 Pour les ménages les plus fragiles, les aides au logement représentent jusqu’à un cinquième de leur niveau de vie ! 5€ par mois, 60€ par an, c’est une perte de pouvoir d’achat importante pour les étudiants, les salariés précaires, les privés d’emploi, les retraités, les familles monoparentales.

Baisser les aides, c’est diminuer le niveau de vie de milliers de familles. C’est augmenter les risques d’impayés de loyer et les expulsions locatives. C’est empêcher certains de se soigner ou de partir en vacances.

Tout cela au nom de  prétendues « économies budgétaires »... C’est une manipulation grossière : Macron et son gouvernement ont décidé d’offrir 3 milliards d’euros aux plus fortunés à travers la réforme de l’ISF. Si on trouve des milliards à donner aux riches, pourquoi réduit-on les ressources des plus modestes ?

De l’argent, il y en a

En 2016, les 500 plus gros milliardaires Français ont vu leur fortune augmenter jusqu’à atteindre aujourd’hui près de 600 milliards d’euros, un record. L’évasion fiscale des grandes entreprises et des grandes fortunes représente un coût gigantesque pour l’État. Mais Emmanuel Macron et Edouard Philippe ne font rien pour récupérer ces sommes qui fuient vers les paradis fiscaux.

En finir avec le mal-logement

Pour aider les Français à se loger, ce ne sont pas les APL qu’il faut réduire mais les loyers exorbitants. Il faut généraliser et renforcer l’encadrement des loyers et construire massivement des logements sociaux dans les zones où il y en a le plus besoin. Cela nécessite de mobiliser des financements, de renforcer les obligations des maires et les sanctions pour les communes récalcitrantes. Tous les territoires doivent prendre part à l’effort pour en finir avec le mal-logement !

Posté par PCFPLOEMEUR à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

conseil municipal, 28 juin 2017

De la gestion des conseils municipaux afin d'éviter la contradiction...Déclaration à l'ouverture du conseil

M. le Maire,  nous n'avons pas eu l'occasion de nous retrouver depuis le 5 avril.

 Rien ne justifie un tel délai entre 2 conseils.

            Pas les épisodes électoraux que nous venons de vivre. Il vous suffisait de mettre à l'ordre du jour des questions techniques qui n'auraient pas engagé un débat d'orientation.

 Je vous rappelle que nous votons plus de 80% des bordereaux que vous proposez.

            Pas l'absence de bordereaux ainsi que nous pouvons le constater avec les 40 décisions ou informations de ce conseil.

Non, ce qui motive ce délai entre les conseils, c'est votre volonté de ne pas laisser à l'opposition l'occasion de s'exprimer. Celui qui se veut grand communicant est craintif face à l'opposition. Vous voulez que les occasions de nous exprimer soient les moins nombreuses possibles.

Vous craignez la couverture par la presse de nos interventions. Presse que je remercie à l'occasion pour son travail sur les conseils municipaux.

Les conséquences sont évidentes, des milliers de pages à lire (2418), des recherches d'informations complémentaires sur de nombreuses questions, un conseil marathon au cours duquel vous souhaitez que des questions n'entraineront pas d'interventions, que l'usure d'une séance fera son ouvrage pour ne pas vous contrarier.

Ne venez pas nous donner l'exemple du conseil communautaire, ce qui est vrai ici l'est tout autant là-bas.

La démocratie ne sort pas grandie de ces manières d'agir.

Ne comptez pas sur nous pour baisser la garde.

Michel LE MESTRALLAN

Posté par PCFPLOEMEUR à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

APPEL A VOTER

IMG_20170614_0001

Posté par PCFPLOEMEUR à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,