non à l'austérité pour les collectivités territoriales

Collectivités territoriales et austérité

Nous sommes quelques uns à avoir reçu le communiqué de la section socialiste de Ploemeur à la suite de l'interview du Maire dans la presse. Des extraits de ce document viennent de paraître dans les journaux.

Ces 2 documents nous conduisent à formuler les remarques suivantes :

  • Que le Maire de Ploemeur, élu "Les républicains", formule un avis négatif sur les restrictions budgétaires imposées aux communes et demande plus d'austérité pour l'état, n’a rien de surprenant. Nous y voyons, bien évidemment une occasion rêvée de se positionner à la veille des régionales et une justification à sa politique locale que nous condamnons et combattons avec force depuis le début du mandat. Nous ne sommes donc pas dupes de la manœuvre.

  • Nos intentions sont bien différentes, mais malheureusement, comme lui, nous pourrions reprendre la liste des dégâts occasionnés aux finances communales par les ponctions financières conséquentes : près de 5% du budget annuellement. C’'est moins de service public, moins de fonctionnaires territoriaux et au bout du compte moins de justice sociale. Oui, la politique du gouvernement socialiste est dramatique pour les collectivités territoriales et leurs habitants.

  • Ecrire que la précédente équipe avait anticipé ce renforcement de l'austérité confirme les choix et les écrits que nous formulions à l'époque dénonçant le virage pris dans la préparation budgétaire et valide un peu plus encore, s'il le fallait, l'existence d'une liste anti-austérité aux municipales et aux départementales.

  • Au lendemain de la réaffirmation du cap suivi par le gouvernement avec la loi Macron, avec la remise en question du code du travail, avec la recherche des fraudeurs parmi les demandeurs d'emploi, avec des propos très inquiétants sur le statut des fonctionnaires et à la suite de la publication des très mauvais chiffres du chômage, faire de cette politique catastrophique, le crédo des socialistes ploemeurois ne peut que nous attrister et nous mettre en colère. Que ceux qui nous sollicitent pour le rassemblement des forces de gauche s'interrogent sur la portée des choix qu'ils formulent !

  • Si l'argent débloqué pour le CICE était utilisé autrement, il pourrait y avoir des dotations plus importantes pour les collectivités territoriales. Ces milliards, nos milliards…devraient servir à ceux qui produisent : artisans et petites entreprises, agriculteurs soucieux de la qualité alimentaire, à tous les salariés, à la transition énergétique, plutôt que de s’évaporer dans la spéculation au sein de grands groupes qui en ont nul besoin.

  • Oui, décidément il convient qu’un rassemblement à gauche, sur des orientations d’une toute autre nature que celles qui nous sont imposées et pour lesquelles nous n’avons pas voté, se mette en place. Tel est le choix que les communistes et les militants du front de Gauche de la ville font.

SECTION DE PLOEMEUR/LARMOR-PLAGE DU Parti Communiste Français

COLLECTIF FRONT DE GAUCHE DE PLOEMEUR

 

Posté par PCFPLOEMEUR à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

adecr56

TRACT ADECR56

Posté par PCFPLOEMEUR à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,