cice

faujour-cice

Posté par PCFPLOEMEUR à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ploemeur, à vouloir trop tirer la ficelle...elle casse

Nous découvrons, de jour en jour, les effets de la politique municipale de la Droite dure de Ploemeur.

Les derniers avatars sont ceux qui conduisent les dirrigeants d'associations ou de structures à démissionner.

Les motifs sont divers, mais beaucoup font part des pressions municipales qui ont pesé sur eux au cours de ces derniers mois.

La volonté manifestée par les élus de la Majorité municipale de faire des associations des courroies de transmission de leur politique, décourage et entraîne lassitude et refus de contribuer à des orientations qui, par ailleurs, privent de leur emploi, nombre de personnels déjà en poste.

L'intention de diminuer la masse salariale du budget communal entraîne la privatisation de certaines activités (signature récente d'un appel d'offre avec ADECCO, pour le remplacement temporaire des personnels) et se poursuit avec la recherche de l'utilisation des associations pour prendre en charge les TAP.

Le "donnant-donnant"(une subvention en contrepartie d'une prestation dans les TAP), n'est pas acceptable. La contribution des associations à l'effort de formation et d'éducation ne date pas d'aujourd'hui et c'est une bonne chose, autre chose est de vouloir soumettre les associations à cette démarche.

Par ailleurs, vouloir faire assumer des missions de service public, jusque là assurées par du personnel communal, par des bénévoles ne permet pas d'envisager avec sérénité la régularité et la poursuite du service rendu. C'est pourtant ce qui se passe avec l'arrêt de la présence d'un personnel communal devant les écoles Prévert et Desnos afin d'aider à la traversée du boulevard François Mitterand.

Il ne faut pas se leurrer, c'est bien de réduction des activités assumées par la Mairie dont il s'agit.

Michel LE MESTRALLAN

Posté par PCFPLOEMEUR à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

services publics, vous avez dit ...services publics

 

1Par une annonce faite en conseil d'école, les parents de l'école Jacques Prévert ont appris l'arrêt de l'aide à la traversée du Boulevard françois Mitterrand par un personnel communal.

Les belles promesses et beaux discours s'envolent.

Suppression de la participation de la ville au salon du livre pour enfants du pays de Lorient, baisse de la dotation des associations, augmentation des tarifs de certains services communaux, l'addition s'allonge.

Si la baisse injuste de la dotation de l'Etat peut être légitimement invoquée, les choix de l'Equipe du Maire sont catastrophiques: plutôt l'achat du château de Soye que la sécurité de la traversée des enfants, plutôt l'éclairage de la guérite de Lomener que le soutien aux associations...

Pour ce qui nous concerne, nous serons aux côtés des parents de l'école, ce lundi 8 juin à 8h15, devant l'école. Ils ont repris le thême sécuritaire de l'affichage municipal pour donner du sens à leur refus, voilà une bonne idée.

 

 

2

Posté par PCFPLOEMEUR à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

reunion mensuelle JUIN 2015

invitation réunion mensuelle juin 2015

Posté par PCFPLOEMEUR à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

réforme des collèges

college 1

college 2

Posté par PCFPLOEMEUR à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DEPARTEMENTALES 2015, UNE EQUIPE ROUGE-VERTE

C'est  une alliance "rouge-vert" que proposent le front de gauche dont le PCF et EELV pour les prochaines élections départementales.

Vous pouvez lire la déclaration commune dans un article publié les jours derniers.

DSC01915

Posté par PCFPLOEMEUR à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DEPARTEMENTALES 2015, LA DECLARATION DES CANDIDATS

 

logo_fdg_etoile_rvb

LOGO_EELV_fb

Et si le changement c'était vraiment pour maintenant......

Avec un carton plein  rouge et vert aux départementales de 2015

Forts de notre expérience de travail en commun sur la ville de PLOEMEUR, le front de gauche, Europe Ecologie les Verts (EELV) et les communistes ont décidé de  proposer une offre originale sur le canton de Ploemeur- Queven-Larmor. Notre engagement, avec nos amis de chacune de nos 3 villes,  est loin de toutes les combinaisons tactiques,  des jeux politiciens et des ambitions personnelles..... Face  à la Droite, à l’extrême droite et aux politiques conduites actuellement par le parti socialiste, nous pensons nécessaire de nous rassembler à gauche, sans nier nos différences, en souhaitant agir  pour ce qui nous rassemble. Les priorités et contenus  de notre programme sont à construire collectivement, avec ambition,  même si  nous n’ignorons pas que la politique d'austérité gouvernementale conduite aujourd’hui est une contrainte  pour  l’avenir et  pèse très lourd, dès aujourd’hui  sur les populations, les entreprises et les collectivités.

Nous avons choisi d’exprimer, sur le nouveau territoire du canton :

Les idées de SOLIDARITE VERS ET ENTRE LES POPULATIONS

Le premier besoin  est de retrouver un marché de l’emploi de proximité.  Développons d'abord l’économie sociale et solidaire : par la création de coopératives, mutuelles, associations et introduisons des clauses d’insertion dans les marchés publics. Ainsi nous favoriserons l'emploi par un développement pérenne, écologique et durable de l’activité économique.

La gestion du RSA, de l’APA et  de la prestation de compensation  des personnes en situation de handicap nécessitent une gestion de proximité de l'action sociale, permettant une réactivité et une adaptation aux besoins  des citoyens. Une décentralisation dans les cantons doit être  envisagée pour mieux accompagner les personnes âgées, mieux former et professionnalisés les personnels de l'intervention sociale.

 Les idées de SOLIDARITE ENTRE LES TERRITOIRES

 Les 3 communes du canton sont à la fois urbaines, rurales et pour 2 d'entre elles, littorales. Nous pensons que dans nos 3 communes et celles qui les environnent, l’action du département est loin d’être à la hauteur des enjeux qui sont les nôtres. Enjeux de relier le pays de Lorient au reste du département, sans ostracisme, Enjeux de relier nos communes entre elles en modernisant et sécurisant les routes départementales ;   enjeux de protéger les villages côtiers contre les tempêtes maritimes, enjeux de répondre aux besoins en logement pour les jeunes ménages  sur le littoral par la mise en œuvre d'une politique foncière adaptée, enjeux de préserver et partager le foncier agricole et soutenir une pêche durable pour nos  territoires...

Des populations ne peuvent pas accéder à certains  services ou infrastructures pourtant essentiel : pas d' EPHAD public à Quéven, 20 ans que la (RD163) doit être sécurisée, mise à mal par le département du service de transport maritime des Iles ; Un budget  culture et au sport en baisse, une politique en faveur de la protection des espaces naturels illisible. …..L’implantation des collèges publics devrait  reposer sur un maillage des communes, pour permettre aux parents et aux enfants de choisir librement leur établissement.....

Les idées de  DEMOCRATIE LOCALE qui ne peut se satisfaire de l’état des lieux. Il faut  favoriser l’intervention des citoyens tout au long du mandat et par des formes à décider avec eux. La démocratie doit être au cœur du vivre ensemble. C’est pourquoi, nous voulons une vraie démocratie locale, dont le canton au sein du département  doit être moteur avec la commune et  l'intercommunalité. Le canton, le département doivent y développer l’esprit coopératif en faisant respecter l’esprit décentralisateur, la souveraineté populaire et l’égalité républicaine par la mise en œuvre de référendums d’initiative locale et la participation des citoyens pour construire des solutions et pas simplement une consultation souvent très formelle. Cela exige un engagement a part entière des représentants du canton au département sans autre mandat électif.

 

Les idées de LA TRANSITION ECOLOGIQUE de notre société et dans notre quotidien, l’engagement du département  dans ce domaine est d’une grande  frilosité, nous attendons une aide résolue à l’installation des circuits-courts et d'agriculteurs biologiques, un schéma départemental de piste cyclable, une révision du schéma départemental d'élimination des déchets, l’aide aux transports en commun innovants, aux bâtiments économes en énergie, une protection renforcée du foncier agricole,  le soutien aux entreprises et associations qui participent à la transition écologique, le soutien  par le département au sein de chaque canton de démarche d'agenda 21.

Ce document n’a pas vocation à lister notre programme. Les quelques exemples cités ci-dessus permettent de mesurer nos engagements et les axes de notre campagne.

 LES CANDIDAT(E)S

 

REGINE LE JEUNE,     Quéven, bibliothécaire, syndicaliste, FRONT de gauche (titulaire)

DANIELLE BIGOIN,  Ploemeur, aide médico-psychologique, ancienne maire-adjointe à l’éducation, FRONT de gauche   (suppléante)

MICHEL LE MESTRALLAN,  Ploemeur,  retraité, proviseur de lycée, conseiller municipal de Ploemeur, PCF, front de gauche (titulaire)

THIERRY LE FLOCH, Ploemeur, encadrant d’une entreprise d’insertion  économique et sociale, responsable associatif, Europe Ecologie Les Verts (suppléant)

Posté par PCFPLOEMEUR à 18:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

CONSEIL MUNICIPAL, 15 janvier 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 15 JANVIER 2015

INTERVENTION DE MICHEL LE MESTRALLAN

LISTE CITOYENNE, FRONT DE GAUCHE, EUROPE ECOLOGIE LES VERTS

BORDEREAU N°6 VENTE D’UNE MAISON 20 RUE DES ECOLES

 La vente de ce terrain et de la maison associée, propriété de la ville, en centre-ville, est emblématique de ce que vous introduisez depuis 9 mois.

Vous transformez un petit projet immobilier avec du locatif, en revente à un particulier.

 Ploemeur a besoin d’un centre-ville plus dense avec des populations diversifiées. Ces besoins sont vitaux pour la démographie, pour l’activité économique, notamment pour les commerçants et  pour développer nos écoles. Ce centre-ville densifié permettrait de limiter les déplacements.

Parmi les motivations de réalisation d’un nouveau PLU vous écrivez notamment ceci :

-  Accroitre les possibilités de construction tant au centre-ville que  sur la côte

-  Développer l’accession sociale à la propriété

  Vous le faites, écrivez-vous dans les motivations de la relance du nouveau PLU,  pour améliorer la démographie, permettre l’augmentation du nombre des enfants scolarisés, veiller à ce que les nouvelles constructions soient proches des services.

Je note, évidemment l’absence de toute référence au logement locatif

A l’occasion des réunions de quartier, la répétition de ces séances aidant,  je pensais mieux comprendre comment vous pouvez afficher de tels objectifs,   et prendre des mesures comme celles de ce bordereau qui vont totalement à l’encontre de la visée recherchée.

Je me suis dit que quelque chose m’échappait, j’ai donc interrogé autour de moi et par chance j’ai constaté que nous sommes nombreux à ne pas comprendre.

Y-a-t-il quelque chose à comprendre ?

Vous n’avez pas un problème de pédagogie M. Loas et je n’ai pas un problème de compréhension. Vous omettez simplement de dire une partie de la vérité et la contradiction entre les objectifs et les moyens est bien réelle. Simplement vous ne voulez pas du locatif, vous ne voulez pas densifier le centre-ville.

Vous ne voulez que certains nouveaux habitants sur cette ville, surtout pas la diversité des populations.

Pour copier un édile que vous connaissez bien, M. Loas, vous n’êtes plus en campagne électorale. Répondez aux besoins des populations.

Ce bordereau et la proposition qu’il contient vont totalement à l’encontre des objectifs et des solutions que vous préconisez vous-même.

Un petit projet immobilier sur ce terrain pouvait contribuer à remplir nombre des objectifs

Il pouvait notamment permettre de créer quelques logements locatifs à tarif intéressant qui font tant défaut sur la commune ainsi que nous le confirme le diagnostic du PLU. Mais vous n’en voulez pas.

Votre recherche de liquidités et vos à priori politiques vous conduisent à revendre des pièces d’un puzzle qu’il a été très difficile de construire.

Mais il vaut sans doute mieux acquérir le château de Soye.

Posté par PCFPLOEMEUR à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Loi Macron, n°exceptionnel de l'Humanité Dimanche

Ce Dimanche 18 janvier, un numéro exceptionnel de l'Humanité-Dimanche sera en vente accompagné d'un supplément sur les méfaits de la loi Macron.

Ce numéro est accompagné de dessins de CHARB expédiés par l'artiste la veille de l'attentat.

LOI MACRON001-1

Posté par PCFPLOEMEUR à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bonne année 2015

Les communistes et leurs amis de Ploemeur et Larmor-Plage vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2015.

Une année qui s'annonce riche de combats contre l'austérité version Hollande, Valls et Macron, pour que s'impose la vraie modernité, celle qui permet à chacun de travailler et vivre dignement, et qui ne tourne pas le dos aux valeurs de la gauche.

Une année pour dénoncer et empêcher que "les mauvais coups" de la Droite aux affaires à Ploemeur prolonge et aggrave encore les intentions gouvernementales.

Une année pour que  la Solidarité, la Démocratie, l'Ecologie, la Laïcité occupent plus de place sur le territoire de PLoemeur et de Larmor.

Le Bureau de section de Ploemeur et Larmor

Posté par PCFPLOEMEUR à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]